Nature

Déserts de rêves, mp3 de relaxation gratuit

deserts de reves

Déserts de rêves est une invitation aux voyages immobiles et transcendants

deserts_de_reves_fm

Accompagnés d’instruments traditionnels, redécouvrez les chants palestiniens évoquant les mystères et la magie de l’Orient.

D’une durée de presque 10 minutes, ce mp3 Déserts de rêves est aussi émaillé du chant des grillons, évoquant une nature rude mais pure. Quelques notes égrenées de piano, viennent donner une harmonie supplémentaire, alors que les rythmes du désert imprègnent cet hymne relaxant.

Ecoutez un extrait:

 

Vous pouvez télécharger gratuitement et légalement ce mp3, ou en profiter pour m’aider à payer l’hébergement et le maintient du site forcemajeure.com en choisissant le support du site.

téléchargement

 

Si, comme moi, vous aimez les déserts, je vous recommande cette lecture:

Le livre des déserts

Le livre des déserts

Cet ouvrage est la première somme à caractère encyclopédique consacrée aux déserts chauds et froids de notre planète. Des géographes, des biologistes, des ethnologues, des historiens, des écrivains, des théologiens et des philosophes ont été convoqués pour cette aventure inédite. Notre Livre des déserts propose une description physique des milieux arides, ainsi que de la faune et de la flore qui s’y développent, au prix d’incroyables stratégies d’adaptation. Il explore les traces d’un Sahara lacustre, fait l’ histoire des toponymes ( l’ancien verbe bédouin sahira signifiait ” être de couleur fauve “), évoque la vie des nomades et aborde le problème de la désertification, l’une des questions essentielles de notre temps.

L’histoire des déserts est celle des peuples qui les habitent, mais aussi celle de tous ceux qui les ont explorés depuis l’antiquité. Hommes de mots ou de guerres, conquérants de l’impossible et de l’infini, aventuriers aux mains vides engagés sur un chemin de fraternité qu’empruntèrent chacun en leur temps Arthur Rimbaud, René Caillé, le Père de Foucault, Isabelle Eberhardt, Michel Vieuchange ou Théodore Monod.

Le Livre des déserts nous dit enfin la proximité des trois monothéismes avec ces étendues hostiles au règne du vivant. Le désert, écrivait Balzac, ” c’est Dieu sans les hommes “. L’appel du désert fut de tout temps celui du divin pour tous ceux qui voulaient se dépouiller de leurs passions terrestres et leur histoire est ici contée. Une anthologie nomade, forte de cent cinquante auteurs, complète cette somme unique sur des pays de soif , de lumière et de conversion à l’absolu.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *