Techniques

La méditation par le silence intérieur

silence intérieur

Voici un texte qui vous présente d’une manière détaillée une technique de relaxation universelle.
Essayez cette technique, elle est très proche des enseignements traditionnels.

Cet exercice est destiné à habituer le mental à se focaliser sur une seule pensée puis à se détacher d’elle afin d’atteindre le silence infini de la conscience pure.

Choisissez un petit mot qui n’aie aucune signification pour vous et dont la sonorité vous est agréable, exemple :
om…….soham……shamiin……ama……

Vous pouvez en choisir un parmi ceux-ci ou en trouver un par vous même.Si ce mot avait une signification quelconque, automatiquement il créerai dans votre mental une image et cette image en amènerai d’autres et ainsi de suite.

Or, ce que l’on cherche à faire ici, c’est d’apaiser le mental et se laisser être dans cet espace de grand silence intérieur.

Assis confortablement, fermez les yeux et commencez par prendre 4 ou 5 respirations profondes pour vous relaxer
un peu et prendre contact avec votre corps.

Ensuite commencez à répéter mentalement le petit mot:
petit mot……petit mot……..petit mot…….petit mot …petit mot……petit mot…….petit mot…etc…..

Répétez le en pensées, en douceur, sans effort, sans concentration, sans vouloir lui imposer un rythme particulier, pensez le simplement, ne lui donnez pas un rythme trop rapide, cela doit être agréable, simple et doux.

Évidemment, il va y avoir tout un tas de pensées qui vont danser dans tous les sens et se bousculer, ne vous en occupez pas, n’essayez pas de les chasser,ne luttez pas contre elles, regardez les passer sans vous y attacher, sans les nourrir, sans leur donner suite, regardez les comme si vous regardiez un film, acceptez les, acceptez qu’elles soient présentes mais ne vous y attachez pas.

Les pensées qui émergent comme ça, créent des chaînes de pensées, une pensée en amène une autre et ainsi de suite,alors parfois vous serez entraîné par ce genre de pensée.

Dès que vous prenez conscience de cela, dès que vous remarquez que vous n’êtes plus sur votre petit mot, vous reportez alors votre attention en douceur sur le petit mot.

Sans effort, vous revenez sur lui en le repensant: petit mot……petit mot…….petit mot…etc….

Lorsque vous prenez conscience que le petit mot devient tout fin, tout subtil,comme si il était là de lui même sans que vous ayez à le penser, comme si il flottait en vous, alors à ce moment là, cessez de le penser,lâchez-le pour n’être plus que silence.

Voilà, c’est tout simple, faites cela pendant environ 20 minutes puis allongez-vous quelques instants. Ensuite revenez tout en douceur vers votre activité.

Parfois vous aurez beaucoup de pensées et vous vous sentirez peut-être agité, d’autres fois vous serez dans un calme très profond.

Ne vous préoccupez pas de tout ça, si vous recherchez quelque chose ou désirez atteindre un état particulier, prenez conscience que cela sont des pensées et traitez les comme d’autres pensées en ne vous y attachant pas, puis reportez votre attention sur le petit mot.

Il n’y a rien à réussir, cela se passe toujours de la meilleure façon qui soit pour vous dans l’instant présent. Si vous n’êtes pas en silence, alors acceptez de ne pas être en silence.

Si il y a beaucoup de pensées et que vous êtes agités, acceptez cela aussi.

Acceptez et lâchez prise.

Note Source Eternel Présent