Informations

Les Chakras, les Nadis et la Kundalini

Les chakras:
Le terme ” chakra ” provient du sanskrit et signifie roue.
Ce sont des centres d’énergie situés dans le corps astral.
Il y a sept chakras majeurs, le premier à la base de la colonne vertébrale
et le septième au sommet du crâne. Ils sont les points d’intersection des nadis,
ou conduits astraux par lesquels circule le Prana, le Chi ou l’Energie Vitale.
Les chakras accumulent le Prana et l’énergie devient de plus en plus subtile
à mesure qu’elle s’élève de la base des chakras vers le sommet de la tête.
Dans l’image orientale traditionnelle, le chakra est vu comme une fleur de lotus.
Cette représentation, conjuguée au symbolisme de la roue, donne l’image
d’une forme circulaire tournant sur elle-même tandis que les pétales de la
fleur de lotus se déploient l’un après l’autre.
Chaque chakra a ses caractéristiques et correspond à une couleur, à un
élément et à des fonctions physiques et émotionnelles très précises.
De plus chaque chakra vibre à une fréquence particulière.

L’influence des chakras sur la santé de notre corps physique s’explique
par le principe selon lequel notre corps astral, où se situent les chakras,
vibre à une fréquence plus élevée que notre corps physique, plus dense.
Les troubles du premier se traduisent dans le second, entraînant des maladies.
Ces dysfonctionnements peuvent se matérialiser soit par le rétrécissement des
chakras ou par le ralentissement de leur vitesse de rotation, ce qui traduit
une relative inactivité des organes, soit par l’élargissement des chakras
ou par l’augmentation de leur vitesse de rotation, signe de problèmes à la fois
physiques et émotionnels. C’est ce dernier phénomène que l’on observe sur
le chakra du plexus solaire lorsque les surrénales travaillent trop, du fait du stress.
Les sept chakras principaux correspondent aux sept glandes principales
du système endocrinien.

Les Nadis:
Nadi signifie vibration, mouvement.
Les nadis sont des conduits astraux ou méridiens par lesquels circule l’énergie vitale
dans le corps astral. Il en existe 72000, dont les plus importants sont Sushumna, Ida et Pingala.

Le nadi Sushumna ( le feu cosmique ) correspond à la moelle épinière dans le corps physique
et c’est par lui que monte la Kundalini – c’est-à-dire l’énergie spirituelle latente,
ou puissance divine – sous la forme d’un serpent lové. La Kundalini, qui est en chaque individu,
peut être éveillée ou animée par des exercices de respiration, par l’évolution de la conscience,
ou par diverses techniques énergétiques (Reiki, Qi Gong, Yoga…).

Le nadi ida se caractérise par une énergie lunaire, calmante et rafraîchissante.
Le point de départ de ce canal se trouve à gauche du premier chakra et son
aboutissement prend fin dans la narine gauche.

Le nadi pingala est le véhicule de l’énergie solaire pleine d’ardeur et d’élan.
Le point de départ de ce canal se situe à droite du 1er chakra pour aboutir au dessus de la narine droite,

Les nadis Ida et Pingala s’entrecroisent tout en cheminant le long de la
colonne et leur points de croisement correspondent aux chakras.
C’est à l’intersection de 21 nadis que se forme un chakra principal
et l’intersection de 14 nadis forme un chakra secondaire.

La purification des nadis est essentielle puisqu’elle assure la circulation
du prana. En effet, tout blocage de l’énergie vitale dans les conduits astraux,
ou méridiens, peut se traduire par des maladies organiques et mentales.
Aussi les exercices de yoga oeuvrent, de la même manière que l’acupuncture,
dans le sens de la purification et du renforcement des nadis.
Les pranayamas, techniques respiratoires du yoga, aident à la circulation
et à l’équilibre de l’énergie.

La Kundalini
Il existe deux aspects de l’énergie divine, l’une d’elle est assimilée par le premier chakra
et l’autre par le septième, ces deux chakras étant reliés par le principal nadi appelé
Sushumna. C’est à partir du premier chakra et par le canal Sushumna que monte l’énergie
Kundalini. Cette force de la Kundalini est l’énergie cosmique qui est à l’origine de toute
création, elle représente l’aspect féminin de Dieu.
L’autre forme de l’énergie divine pénètre par le septième chakra et s’écoule à travers le
canal Sushumna en direction des différents chakras. Cette énergie est d’essence divine
pure et sans forme, et représente l’aspect immatériel de Dieu.

Chez la majorité des gens, seul une très faible quantité d’énergie Kundalini circule à
travers le Sushumna. Plus cette énergie est éveillée et mise en mouvement, plus son
courant afflue dans le canal central et rend ainsi, plus actifs les différents chakras.

L’énergie Kundalini transmet à chaque chakra la vibration énergétique dont il a besoin et
permet ainsi à l’être humain d’accéder à toutes les capacités et forces actives sur les
différents plans énergétiques de la création afin de les intégrer dans sa vie.
Alors l’être humain expérimente des niveaux de conscience toujours plus élevés, ce qui
permet aux chakras de s’ouvrir davantage, permettant ainsi un accès plus puissant à
l’énergie propulsée par la kundalini. Plus cette énergie est forte et puissante, plus les
chakras deviennent actifs, nous ouvrant ainsi des portes d’accès vers des niveaux de
conscience toujours plus vastes.

Note Source: Eternel Présent