Informations

Les effets de la méditation: 4° partie

méditation

La Méditation, le Secret des Anciens par Ajan Raghunathan

En Inde, les Anciens ont découvert que nous avions 4 états de conscience : l’état de veille, l’état de rêve, l’état de sommeil profond et le « Turiyam ». Ce dernier n’est pas vraiment un état mais plutôt la Pure Conscience qui se manifeste à travers les autres états. Nos ancêtres ont conçu une méthode pour atteindre Turiyam : la Méditation. Précisons que “Turiyam” est également l’état de relaxation le plus profond qu’il est possible d’atteindre.

Il existe beaucoup de techniques méditatives aujourd’hui. La méditation transcendantale ou la méditation vipassana en sont des exemples.

Les bénéfices de la méditation :

Quelques uns des bénéfices les plus importants sont cités en dessous. Pour retirer tous les bénéfices de la méditation, chacun devrait méditer 10 à 15 minutes par jour. Méditer deux fois par jour (matin et soir) est meilleur. Toutes les techniques de méditation sont bonnes.

Réduction de la pression artérielle, diminution du pouls :
Le pouls diminue durant la méditation, ce qui est bénéfique puisque le coeur travaille moins. L’effet tend à persister même en dehors des moments de méditation (pour ceux qui pratiquent depuis plusieurs années).

La tension artérielle diminue en général après un mois de méditation. Elle se normalise après un an.

Stimulation du système nerveux central :
Le système nerveux sympathique et le para-sympathique sont stimulés, ce qui amène un afflux de sang aux extrémités : pieds, avant-bras etc.

Repos parfait, même en activité :
L’état de conscient atteint durant la méditation, appelé Turiyam, est considéré comme un état de repos parfait, à la fois pour le corps et pour l’esprit.

Des expériences ont démontré que la réduction du rythme respiratoire chez les méditants est plus profond lors de la méditation. Cela indique un état de paix plus intense. Les ondes alpha et thêta de l’électro-encéphalogramme montrent un état de repos profond a été atteint. Les méditants ont montré qu’ils étaient capables de maintenir cet état, même durant une activité. Ils sont également plus résistants face à un environnement stressant. En résumé, leur système nerveux est plus stable, ce qui les aide à maintenir un état de relaxation, même en dehors de la pratique méditative.

Réduction du stress et du cortisol sanguin
Le stress est un état psychologique opposé à la relaxation. Des médecins ont démontré qu’un taux de cortisol élevé indique une augmentation du stress, et inversement. Les méditants montrent un taux de cortisol plus faible durant la méditation et cela tend à persister en dehors de la pratique.

Cohérence des ondes cérébrales :
L’électro-encéphalogramme a montré une cohérence et un fonctionnement ordonné du cerveau. L’imagination, l’anticipation des conséquences, le jugement, l’attention, le timing, la mémoire, la conceptualisation ou l’abstraction augmentent avec la méditation.

Augmentation de la Créativité :
Des expériences faites sur des méditants de plus de 18 mois d’expérience, ont montré une augmentation significative de leur créativité. Le test utilisé était le Test de Pensée Créative de Torrance, qui teste les 3 aspects majeurs de la créativité : l’aisance, la flexibilité et l’originalité.

Augmentation du QI :
Des médecins ont montré que le QI n’augmente plus après 16 ans. Mais les méditants, eux, continuent à montrer une certaine croissance de leur intelligence.

Augmentation des performances scolaires :
Des études faites sur des étudiants suivant un cursus universitaire, ont montré que les méditants ont de meilleurs résultats scolaires. La diminution du stress augmente l’estime de soi, la clarté de l’esprit, l’énergie et la créativité. Ceci peut être à l’origine de ces résultats.

Sevrage de l’alcool et de la cigarette :
Les gens fument et boivent plus d’alcool lorsqu’ils sont stressés. La pratique de la méditation les rend plus hermétiques au stress et tend à les aider à arréter l’alcool et la cigarette.

Guérison de l’insomnie :
Une angoisse profondément ancrée et l’anxiété sont en général la cause de l’insomnie chronique. Puisque la méditation élimine le stress, le cycle normal du sommeil reprend le dessus. 2 à 3 mois de méditation sont suffisants pour montrer des résultats significatifs sur l’insomnie.

Normalisation du poids :
La plupart des problèmes de poids ont une origine psychologique. Les gens stressés peuvent devenir boulimiques ou au contraire, anorexiques. La méditation détruit ce stress et les problèmes de poids avec. On a remarqué que les méditants en surpoids, perdent leurs kilos superflus, alors qu’à l’inverse, les méditants un peu trop frêles, prennent du poids.

Augmentation des performances sportives :
1 mois et demi à 2 mois de méditation sont suffisants pour augmenter les performances sportives d’un athlète. Cela parce que la méditation aide à augmenter la coordination entre le corps et l’esprit, à diminuer le temps de réaction et à faciliter le fonctionnement du métabolisme.

Augmentation des perceptions :
Les méditants se montrent plus conscient de leur environnement, plus à l’écoute et moins rêveurs que les autres.