Livres

Rumi Le livre du dedans

rumi

Djalâl ad-Dîn Rumî,  Éveilleur d’âmes.   Originaire de la ville de Balkh, dans l’actuel Afghanistan, Rûmî est le fils d’un théologien et maître soufi réputé.
Fondateur de la cérémonie du samâ des derviches tourneurs, il fut aussi l’un des plus grands poètes mystiques de l’islam et demeure aujourd’hui encore un «maître d’éveil» reconnu par les soufis. Nous lui devons l’apport à la spiritualité de la notion de beauté, d’art, l’importance de la musique, de la danse et de l’amour.

Né dans le Khorassan (actuel Afghanistan) dans la ville de Balkh (l’ancienne Bactriane), Djalâl ad-Dîn Rûmî était le fils du grand théologien Bahâ ad-Din Walad, qui, frappé de la sainteté de son fils, le surnomma dès son enfance Mawlânâ, «Notre Maître».

La poésie de Rumi reprend, entre autres thèmes, celui de l’union mystique chère aux soufis. La nécessité de cette union y est présentée comme procédant de la nostalgie de l’origine divine que tout être éprouve : tout esprit, après être descendu en l’existence, tend à revenir vers Dieu dans un mouvement ascendant progressif.

 

Shams ed Dîn Tabrîzî, responsable de l’initiation de Jalâl ud Dîn Rumi, écrit:

Il n’est jamais trop tard pour se demander: «Suis-je prêt à changer ma vie, suis-je prêt à me changer? Quelque soit notre age, quoi que nous ayons traversé, il est toujours possible de renaître. Si chaque jour est une copie du précédent, quelle pitié! Chaque respiration est une chance de renaître. Mais pour renaître dans une vie nouvelle, il faut mourir avant de mourir.

 

le livre du dedans

Le Livre du Dedans, c’est-à-dire de l’intériorité la plus secrète, est le principal traité en prose du grand poète mystique Rumi. En abordant des thèmes aussi divers que la nature de l’homme, la recherche mystique, la connaissance, l’amour, le mal ou la souffrance, son enseignement vise à accompagner celui qui s’interroge dans la découverte de sa pleine stature spirituelle, vers le sens profond des choses. Nourrie de méditation et de rêveries, la parole du Maître, enchâssant versets coraniques et propos du Prophète, fables et paraboles, éveille l’âme endormie du disciple.

Ce qu’en disent les lecteurs:

Voici un joli texte d’un grand poète et mystique Soufi que je compare tant dans le style que la profondeur à Saint François d’Assise..Le “livre du dedans” est une invitation (et même un guide) au voyage dans les profondeurs de l’homme et de sa nature ,C’est un des nombreux chemins , comme l’ont proposé des hommes exceptionnels et de cultures différentes,au cours de l’Histoire, qui nous indiquent comment chercher les réponses à toutes les questions qui interpellent tout “Homme de Bien” :qu’est-ce que la Connaissance, la Nature,l’Amour,…le tout au travers de rêveries propres aux mystiques non dogmatiques.C’est le langage du cœur pour lequel, il n’est pas nécessaire d’être adepte d’une religion bien qu’il soit ici fait appel au Prophète.Et à la fin du livre on s’interrogera sur l’inanité des combats fratricides des religions du Livre :il n’y a pas de chemin unique vers le Bonheur d’Être, seul compte l’éveil de l’âme.La fin justifie l’usage de tous les moyens.Le “livre du dedans” en est un.Il est ouvert ,à tout philosophe et à tout homme en quête de sens.

 

Ce livre est une mine de réflexions et de considération mystique.
Pour moi, il se lit par petits passages que je savoure et que je prend le temps de méditer.  Très inspirant, une belle découverte.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *