La baleine magicienne, musique gratuite du fond de l’océan

La baleine magicienne, comme un message de nos frères cétacés venant de l’océan primordial.

Ce mp3  gratuit de découverte de la nature est composé d’une multitude de sonorités à la fois cristallines et profondes. Tout le long du titre, vous profitez du chant de la baleine magicienne. Laissez vous porter, bercer et transporter par ces mélopées enchanteresses.

 

Ecoutez le mp3 avant de le télécharger gratuitement:

 

Le chant des baleines a été réalisé par Oscar Frey, la mise en musique par Phoebus.

A propos d’Oscar Frey:

Oscar Frey est un océanologue qui enregistre des baleines à bosse dans tout l’océan Pacifique depuis plus de deux décennies.

Né à Mexico, Oscar a terminé sa formation et son diplôme dans le domaine de l’océanologie à la Faculté des sciences marines de l’Université de Baja California à Ensenada. Oscar a développé et élargi ses recherches uniques liées aux baleines à bosse (Megaptera novaeangliae) qui comprennent l’observation des baleines, la photographie et les enregistrements sonores de chants de baleines.

Consultez sa chaine Youtube

Oscar est en train de sortir une série d’albums, intitulée Echoenia, qui comprend un éventail de chansons de baleines mises en musique. Echoenia Volume I peut être entendu ICI.

Pour en savoir plus sur les efforts de conservation des baleines d’Oscar, visitez son organisation à but non lucratif Deep Blue Conservancy.

 

Je vous suggère la lecture de A l’écoute des baleines:

 

Les baleines à bosse sont les plus grands mammifères marins. Évoquer les cétacés suffit à réveiller l’imaginaire, les aventures de Moby Dick – le cachalot héros de Jules Verne-, ou la traque de ces animaux, depuis longtemps et encore aujourd’hui pourchassés.
Lorsque les baleines remontent vers le nord, dans l’océan Atlantique, pour y trouver davantage de nourriture, elles passent avec la même régularité à proximité des îles Bermudes. Là, dans les eaux limpides et poissonneuses, un homme les observe depuis près de quinze ans, pour essayer d’en comprendre le comportement, mais aussi en capter toute la beauté.
Andrew Stevenson est un humaniste nomade ; né au Canada, il a grandi, étudié, travaillé et vécu sur quatre continents. Esprit libre et aventureux, il a parcouru la chaîne népalaise de l’Himalaya durant deux décennies. En 2006, la rencontre fugitive avec un cétacé aux Bermudes et le magnétisme de ces îlots perdus dans l’Atlantique, le convainquent de s’installer là pour écrire les récits de ces aventures autour du monde.
Avec obstination, il devient alors l’un des grands photographes sous-marins et, dans le sillage de l’océanographe Jacques-Yves Cousteau, tente de montrer la majesté des baleines pour en dire la fragilité et mieux les préserver.