Techniques

Visualiser pour soi et le bien de l’humanité

visualisation pour soi et l'humanité

Il est maintenant acquis que toute création mentale, produite à un niveau de conscience suffisamment fin tend à se matérialiser (se cristalliser) dans le monde matériel.

N’y a t’il pas un risque de voir notre monde se transformer en véritable cirque si chaque pensée se matérialise avec tant de facilité?

La réponse est non. Et ce pour deux raisons.
La première, que nous avons déjà évoqué ici, et qui fait que si, et seulement si, le mental est apaisé, les images produites vont se matérialiser.
La deuxième, beaucoup plus sensible encore: il faut que les pensées soient bénéfiques pour soi même, et tant que nous y sommes, pour le plus grand nombre.

Imaginons la pensée comme un train. Disons qu’émettre une pensée lorsque le cerveau est en phase de  conscience étendue, c’est rouler en TGV.
La maîtrise nécessaire est bien plus grande que si nous roulions à bord d’un petit train de campagne.

C’est justement de cela qu’il s’agit… les pensées produites consciemment en état de méditation ou de relaxation, ont bien plus de pouvoir, et une des caractéristiques de ces visualisation étant leur aspect ‘littéral’,il faut bien faire attention à ce que l’on ‘programme’.
Et quel moyen plus efficace que de décider que ce que l’on va souhaiter est bon pour soi, mais aussi pour le reste de l’humanité?
Ainsi, on se protège de tout ‘retour de bâton’ qui pourrait bien arriver si cette condition (bien pour soi et pour l’humanité) n’était pas utilisée.

Cela me fait penser à l’adage: ‘Qui veut un chien doit pouvoir le nourrir’.
Penser aux conséquences de ces actes est parfois difficile, alors imaginer les conséquences de ce que l’on pense est bien plus ardu encore!

J’avais évoqué l’aspect littéral de la visualisation dans un bref article, où j’ai relaté une expérience qui m’est arrivé il y a une vingtaine d’années:

Qui n’a jamais rêvé d’avoir de l’argent en grande quantité?
C’est bien se qui s’est passé lors d’une visualisation qui a parfaitement marché, mais où un élément avait été oublié….
…Après avoir travaillé pendant trois années au guichet d’une banque nationale bien connue, j’ai soudainement réalisé que j’étais, du matin au soir, au contact de grosses sommes d’argent (très grosses, puisque je tenais la caisse centrale, et recevais les recettes des commerçants de la ville) et qu’il s’agissait exactement de mon souhait formulé quelques années auparavant: avoir plein d’argent…

J’avais juste oublié de préciser: et que cet argent soit à moi!
La programmation avait fort bien fonctionné, et heureusement que j’avais toujours appliqué le ‘pour mon bien et pour celui de l’humanité‘, car qui peut dire ce qui serait arrivé pour me mettre dans une situation où j’avais plein d’argent?
J’aurais tout aussi bien pu voir la disparition précoce d’être chers, hériter, et être profondément malheureux!

C’est la raison pour laquelle il faut toujours mettre cette condition ‘pour mon bien et pour celui de l’humanité’ en avant lorsque l’on pratique la visualisation créatrice.
Sinon, soit ça ne marche pas (lorsque l’on a de la ‘chance’), soit ça fonctionne, mais avec des conséquences bien plus désastreuses que le problème que l’on voulait régler…

Voilà ce que c’est que de visualiser pour soi et le bien de l’humanité…